Emetteur ATV 2.3GHz



Après le récepteur ATV 23cm, voici l'émetteur ATV 13cm synthétisé commandé par un PIC16F84.
La partie HF est issue d'un tuner émission 2.4GHz , récupéré dans un module de retransmission Audio/Vidéo vendu dans le commerce.(Photo ci-après)
A l'origine, ces modules Emission - Réception fonctionnent sur 2 canaux, sélectionné par un interrupteur.
En fait, un circuit préprogrammé interne commande les tuners émission et réception en I2C, car ceux-ci contiennent un circuit PLL TSA5055.
Le tuner émission d'origine est solidaire de l'antenne du boîtier et fournit une puissance HF d'environ 2mW sur 2465 et 2480MHz.
Après une petite modification interne (forcage de l'entrée P3 du TSA5055 à 0V, modification du filtre de sortie, et ajout d'un amplificateur type ERA5), il convient parfaitement pour l'émission de 2300 à 2500 MHz avec une puissance de sortie de l'ordre de 40 à 50 mW.
A l'usage, il s'est avéré utile de "booster" le niveau des sous-porteuses sons 6.0 et 6.5 MHz en ajoutant 2 capas de 47pF en parallèle des résistances de limitation de 3k en sortie des amplis S/P, à l'entrée de l'amplificateur vidéo NE592.
Pour réaliser un émetteur ATV 13cm, il suffit donc de réaliser une platine destinée à la commande de la PLL et à l'affichage de la fréquence.
Le circuit PLL peut synthétiser une fréquence jusqu'à 2.5GHz avec un pas de 125 kHz. Pour l'utilisation prévue de l'émetteur (émission ATV analogique FM en large bande), un pas de 250 kHz a été jugé suffisant.


L'affichage est assuré par un afficheur LCD "intelligent" de 16 caractères sur 1 ligne rétroéclairé.
Les commandes disponibles sont de la forme "Sélection - Validation" plus une présélection de mémoire par l'intermédiaire d'une roue codeuse BCD : La fonction Sélection est réalisée à l'aide d'un encodeur rotatif et la Validation avec un bouton poussoir.
L'émetteur dispose de 10 mémoires stockées en EEPROM dans le PIC numérotées de 0 à 9 modifiables à volonté.
Lors de la première utilisation, à la programmation du PIC, 10 fréquences sont pré-mémorisées :

MémoireFréquence
M02373 MHz
M12300 MHz
M22325 MHz
M32343 MHz
M42350 MHz
M52375 MHz
M62400 MHz
M72425 MHz
M82450 MHz
M92480 MHz


Fonctionnement :

Au démarrage, un texte correspondant au type de logiciel chargé dans le PIC est affiché (dans ce cas "Emetteur 13cm") pendant 1 seconde, le temps d'initialiser la PLL.
Ensuite, l'émetteur démarre la mémoire dont le numéro est sélectionné par la roue codeuse.
La fréquence peut alors être ajustée à partir de cette valeur par pas de 250kHz à l'aide de l'encodeur rotatif.
L'affichage passe alors en mode VFO.
Pour accéder à une autre portion de la bande, on peut utiliser une des mémoires comme prépositionnement en affichant le numéro de mémoire sur la roue codeuse, puis en pressant brièvement sur le bouton poussoir MEM.
L'affichage repasse alors en mode mémoire.

Pour changer la valeur d'une mémoire, il faut tout d'abord sélectionner le numéro de celle-ci sur la roue codeuse, puis afficher la fréquence désirée à l'aide de l'encodeur et enfin maintenir le bouton poussoir MEM enfoncé pendant au moins 1 seconde. Au relâchement de ce dernier, le texte "Memorisation OK" confirmera que l'opération s'est bien déroulée.
Pour limiter l'échauffement du régulateur 7808,le rétroéclairage se coupe automatiquement au bout de 16s, après la dernière action sur l'encodeur ou le bouton poussoir.

En fonction des tuners, et de la fréquence, il se peut que la PLL n'accroche plus : un affichage spécifique apparaîtra alors.


Ce n'est pas pour autant que l'émetteur est bloqué, en agissant sur le bouton MEM ou sur l'encodeur, la PLL peut se reverrouiller.

En cas de soucis de communication avec le Tuner, le message "Erreur ACK I2C" apparaîtra.
Le programme sera alors bouclé, seule une mise hors tension le redémarrera.


La bande allouée à l'émission d'amateur en France couvre de 2300 à 2450 Mhz, l'émetteur couvre jusqu'à 2500MHz afin de pouvoir continuer à fonctionner avec le récepteur associé (2465 et 2480 MHz).






Voici les fichiers pour la réalisation :





Note : A l'impression, 2 pastilles semblent jointes, alors qu'il faut veiller à bien les séparer (voir photo ci-dessous)










Pour de plus amples informations, n'hésitez pas à me contacter.