Emetteur ATV 2.3GHz - Version 2



Sur la même base que l'émetteur "NixiTV", voici donc un émetteur ATV 2300-2450 MHz géré par un PIC16F84 avec un afficheur LCD 2x8 caractères.

Cette réalisation est donc toujours basée sur des retransmetteurs commerciaux que l'on trouve assez facilement dans toutes les grandes surfaces.


F5RCT Jean-Matthieu en a modifié le récepteur (qui n'est pas synthétisé) et dont l'article est disponible ici.
A l'origine, ces modules Emission - Réception fonctionnent sur 4 canaux, sélectionnés par un interrupteur.
En fait, un circuit préprogrammé interne commande les tuners émission et réception en I2C, car ceux-ci contiennent un circuit PLL SP5655, compatible avec la PLL TSA5055.
Le tuner émission d'origine est solidaire d'une antenne (enfin un bout de cuivre coudé !) et fournit une puissance HF d'environ 5mW sur 2410, 2434, 2452 et 2473MHz.
Les boitiers contiennent aussi des modules E/R 433MHz pour la retransmission des signaux infrarouges d'une télécommande. Ces modules seront démontés et récupérés pour une éventuelle utilisation future...

Première étape : Modification du Tuner


Tout d'abord, il faut dessouder le contrôleur interne, situé sur la face inférieure, et ajouter 2 straps pour relier les signaux de commande I2C de la PLL au connecteur en ligne du Tuner.


Ensuite, il faut décaler la fréquence d'oscillation libre du VCO, pour que la PLL puisse couvrir de 2300 à 2450 MHz. Pour cela, il faut "jouer" sur la quantité de soudure sur les connections autour de la varicap et du transistor formant le VCO. Cette manipulation nécessite d'alimenter simplement le tuner en +5V et de disposer d'un fréquencemètre en sortie HF. La fréquence d'oscillation libre du VCO sera la fréquence maximale que devra atteindre l'émetteur, il convient donc de l'ajuster aux alentours de 2450MHz (Au départ, elle doit se situer aux alentours de 2500MHz).
Il faut donc procéder par tatonnements en retirant ou ajoutant de la soudure aux points montrés ci-après.
Petite Astuce : Moins il y a de soudure, plus la fréquence est basse.



Le tuner est donc prêt à être utilisé dans la bande 2300-2450MHz.
Au niveau du traitement vidéo, il contient une préaccentuation conforme CCIR en interne, ainsi que la génération des sous-porteuses son 6 et 6.5MHz. Sur la platine de commande qui sera réalisée pour remplacer la platine d'origine, les entrées son et vidéo seront câblées directement sur les entrées du tuner, utilisant ainsi la préaccentuation interne.



Etape suivante : Câblage de la platine de remplacement


Il faut dessouder les composants, connecteurs et interrupteurs de la platine d'origine et les réutiliser sur la nouvelle platine qui assurera les fonctions de commande de l'émetteur grâce à un microcontrôleur PIC16F84, l'alimentation du tuner et la gestion de l'afficheur LCD.






Fonctionnement :

L'émetteur dispose de 3 boutons poussoirs, un afficheur LCD alphanumérique et 2 LEDS (rouge : présence 5V, verte : PLL Verrouillée / Erreur I2C).
Il est basé sur le mode "Sélection / Validation" à l'aide des 3 boutons poussoirs et l'afficheur LCD permet la lecture directe de la fréquence de la PLL, ainsi que les divers textes composants le menu.
Au démarrage, un auto-test de l'afficheur est réalisé, juste après son initialisation par le PIC16F84.
Ensuite, l'émetteur se cale sur la fréquence mémorisée dans la mémoire par défaut.
Il y a 10 mémoires disponibles (0 à 9), chacune pouvant être choisie comme mémoire de démarrage.
L'appui sur les boutons UP et DN permet alors la "navigation" parmi les 10 mémoires : à chaque appui, la fréquence mémorisée est lue dans le PIC et envoyée à la PLL puis affichée. La LED verte indique le verrouillage de la PLL sur la fréquence affichée. En cas de problème de dialogue avec la PLL, cette LED clignote avec une période de 2s. (Il faut alors redémarrer l'émetteur.)
En appuyant brièvement sur le bouton VALID, on entre dans le menu déroulant : choix entre MEMOIRE et VFO, sélection par UP et DN, validation par VALID.

En mode MEMOIRE : fonctionnement comme expliqué ci-dessus, un appui long (> 2s) sur VALID fixe la mémoire affichée comme mémoire par défaut au démarrage (affichage du message "Memoire par def." au relâchement du bouton).

En mode VFO : A partir de la fréquence de la dernière mémoire sélectionnée, on incrémente (UP) ou décrémente (DN) au pas de 250kHz. La nouvelle fréquence est envoyée à la PLL à chaque appui, la LED verte renvoyant l'état de verrouillage en temps réel.
Un appui long (> 2s) sur VALID permet alors la mise en mémoire de la dernière fréquence affichée (affichage du message "MEM ?"), il faut alors sélectionner la mémoire souhaitée avec UP et DN et un appui sur VALID écrase l'ancienne valeur (affichage du message de confirmation "Memoire ecrite").


Voici les fichiers pour la réalisation :
















Pour de plus amples informations, n'hésitez pas à me contacter.